BIBLIOTHÈQUE DE PHILOSOPHIE COMPARÉE

Collections

http://www.philosophiedudroit.org/

_________________________________________________________________________________

 

 

TOMASO BUGOSSI

 

Intériorité et herméneutique

 

 

Traduit de l’italien par Emmanuel Rocher

Texte original 1ère édition italienne : Japadre, L’Aquila, Rome, 1994

 

_______________________________________

TABLE DES MATIÈRES

 

CHAP. I – Métaphysique et auto-conscience

                1. La recherche

                2. Les prodromes de la « pensée faible »

                3. Réflexion et liberté

                4. Totalité et unité

                5. Réalité et science

                6. Le divin

                7. La culture

 

CHAP. II – L’intériorité

                1. La verticalité

                2. Silence et parole

                3. Intériorité et herméneutique

 

CHAP. III – Le fondement de l’herméneutique ontologique

                1. Inquiétude et certitude

                2. Herméneutique comme exploration

                3. Herméneutique et morale

                4. L’écoute comme contemplation-action

 

APPENDICE – Sciacca et Pascal

 

____________________________________________

 

Professeur associé de philosophie et théorie de l’interprétation, Tomaso Bugossi s’est engagé dans une réflexion critique sur les courants de l’analytisme herméneutique contemporain et a élaboré une approche nouvelle de type « intégratif » en s’inspirant de l’œuvre de Sciacca et de son exigence d’assumer l’ « intériorité objective » et l’intelligibilité cognitive des valeurs de la vie morale et sociale.

Bugossi a multiplié ses contributions sous forme d’articles et de livres en ce domaine, en développant parallèlement des études sur Sciacca. Conférencier, il est familier des universités du monde hispanique et américo-latin. C’est ainsi qu’il a fondé avec Carlos Daniel Lasa le périodique international, L’un et le multiple aux éditions Convivio Filosofico, à Villa Maria, Argentine.

 

____________________________________________

DU MÊME AUTEUR, notamment

 

-          Momenti di storia del rosminianesimo, vol. II, L’ermeneutica della fedeltà. Morale rigione arte in Bozzetti, Sodalitas, Stresa

-          Metafisica dell’uomo e filosofia dei valori in Michele Federicio Sciacca, Studio Editoriale di Cultura, Gênes

-          Dall’oblio al riconoscimento, saggio su Heidegger, S.E. di C., Gênes

 

___________________________________________

EXTRAIT

 

Aucune réflexion n’est possible au-delà de la liberté. L’argument par autoritatem invalide toute thématique et problématique philosophique. L’exaltation de l’autoritarisme mine à ses racines la méthode du procédé philosophique : l’essence de la liberté du philosophe réside là. Liberté, certes, mais pas illimitée. Les limites sont posées par sa nature propre, par son statut ontologique. La philosophie est une liberté en marche : une liberté dans l’harmonie de la sagesse fondée dans le bien et la vérité. La recherche se présente uniquement ainsi dans le signifié métaphysique de l’homme en tant qu’implication de liberté-bien-vérité. Mais cela ne signifie ni idolâtrer l’homme en oubliant la limite ontologique constitutive, ni déshumaniser la recherche en tant que recherche d’une vérité faisant abstraction de l’homme………………………………………………………………………….p. 13