BIBLIOTHÈQUE DE PHILOSOPHIE COMPARÉE

Collections

 

    http://www.philosophiedudroit.org/

 

___________________________________________________________________________

 

 

PAUL ROSTENNE

 

Léon Chestov

Philosophie et liberté

 

TABLE DES MATIÈRES

 

I. Situation de Chestov

                1. La perspective philosophique

                2. La perspective existentielle

                3. L’horizon religieux

 

II. De l’irrationnel au trans-rationnel

                1. La révolte existentielle

                2. L’esclavage de la raison

                3. La critique biblique de la raison

                4. La liberté des enfants de Dieu

 

III. Conclusion

                Actualité de Chestov

                Annexe I : Notice biographique

                Annexe II : Notice bibliographique

 

__________________________________

EXTRAIT

 

Chestov appartient à cette famille d’esprits méditatifs dont toutes les aventures sont intérieures et chez qui l’existence la plus banale et la plus insignifiante s’oppose à la vie spirituelle la plus intense. Ils n’ont pas besoin de traduire leur destinée dans leurs actes qu’ils paraissent avoir réduits au minimum indispensable. Quand de tels hommes écrivent, il ne faut pas chercher ailleurs que dans leurs livres le secret de leur âme et le message de leur vie. Toute leur expérience intérieure et extérieure, une fois distillée par l’alambic de leurs méditations, s’est à ce point spiritualisée et personnalisée qu’il apparaît vain d’en rechercher les faits qui furent moins la cause que l’occasion lointaine d’aventures spirituelles dont l’intérêt est ailleurs. C’est pourquoi leur biographie n’ajoute rien à ce qu’apporte la fréquentation de leur écrits. Même s’ils se trouvent mêlés à des événements historiques décisifs, comme ce fut le cas pour Chestov, témoin de la révolution russe de 1917, puis émigré, les bouleversements du monde et même de leur propre existence ne paraissent avoir aucunement influencé l’orientation de leur vie intérieure. Il n’y a pas un Chestov de l’époque tsariste, un Chestov de la révolution et un Chestov de l’émigration. Il y a un Chestov pour qui le problème essentiel de l’homme est au-delà de ces contingences et n’a pas de la moindre chance d’être résolu par elles.

……………………………………………………………………………………..Notice biographique, p. 119

__________________________________

Critique littéraire et théâtral, philosophe et essayiste, Paul Rostenne s’est surtout fait connaître par son Graham Greene, témoin des temps tragiques, chez Julliard (il a été le secrétaire personnel de Graham Greene à Londres), et par son ouvrage La foi des athées publié dans la collection dirigée par Daniel Rops, chez Plon, et symboliquement dédié à Albert Camus dont il fut l’ami.

__________________________________

Autres publications de Paul Rostenne :

 

- La barbarie des élites, Paris, Desclée, 1954

- Dieu et César, philosophie de la civilisation occidentale, Louvain-Paris-Nauwelaerts,1962.

- Léon Chestov, filosofia y libertad, Buenos Aires, 1968, traduit en français

 Léon Chestov. Philosophie et liberté, éd. Bière, coll. BPC, 1994.

- Le fini et l’infini, les deux pôles de la pensée, Gênes, Studio editoriale di cultura, 1984

- Philosophie en crise ou crise de la philosophie ? Gênes, Studio editoriale di cultura, 1985

- Le philosophe et sa foi, Paris, 1990

 

Voir aussi, P. Rostenne, Homo religiosus.